Une sale rumeur – Anne Fine

Lu (01/11/16) dans le cadre de l’Objectif PAL

Éditions de l'Olivier, octobre 1998, 272 pages.

7864458On connaît la plume de Anne Fine comme étant celle tenant le journal d’un chat assassin ou narrant les aventures d’une certaine Mrs Doubtfire, mais on la connaît moins écrivant  de la littérature générale destinée aux grands enfants, en l’occurrence, les adultes.

Une sale rumeur met en scène Liddy, qui élève seule ses deux enfants, a rencontré un nouveau compagnon. Un homme vraiment bien, qui ne rate aucune petite fête familiale. À vrai dire, il n’a guère le choix : Liddy est quasiment mariée à ses trois sœurs – Stella, Bridie et Heather. Le bonheur. Jusqu’au jour où Stella, qui a eu vent d’une vague histoire de pédophilie au sujet de l’ami de Liddy, appelle Bridie. Celle-ci est catégorique : il faut alerter Liddy au plus vite. Mais Stella n’en est pas convaincue, Heather non plus. Leurs discussions s’enveniment, raniment les conflits de leur enfance, et finissent par faire exploser l’idylle familiale si bien scellée par des années d’hypocrisie. (Description par l’éditeur)
La rumeur n’est que prétexte finalement pour que chaque personnage révèle son visage au grand jour. C’est à se demander quel est le sens d’avoir une fratrie si c’est pour tenir des messes basses, fomenter des coups bas et poignarder dans le dos. Anne Fine décrit tous ces macabres rouages familiaux au travers de dialogues piquants où tous les personnages en prennent pour leur grade. C’est triste et jubilatoire à la fois.

Ma note: 4/5


					
Advertisements

4 thoughts on “Une sale rumeur – Anne Fine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s